3 jours à Helsinki

C’est à plus de 2000km de Paris que j’entame mon 2eme périple de l’année : valise bouclée, bagage à main opé, carte d’embarquement, passeport, et hop, 3heures d’avion plus tard, j’atterris dans la capitale finlandaise. Temperature extérieure: -5°c Je retrouve mon camarade Simon et nous prenons une navette qui nous emmène à notre auberge, au Stade Olympique où découvrons avec joie notre logement, agréable duplex d’environ 50m2.

Jeudi : Un actimel, une biscotte, et c’est parti pour le centre historique d’Helsinki! En quelques arrêts de tram nous arrivons sur la célèbre Place du Sénat. C’est là que siège, en haut de hautes marches et dominant la ville, la Cathédrale. Comme tout lieu de culte protestant, elle est d’une sobriété impressionnante. Trône seulement un magnifique Orgue blanc. 

Nous faisons ensuite un tour à la bibliothèque Nationale : des étages de livres, un silence complet, un plafond peint tel la chapelle Sixtine, des colonnes… On se croirait dans un musée. Toujours Place du Sénat, on trouve un des bâtiments de l’Université. Bien entendu, nous sommes également rentrés! Dès que nous passons la porte, j’entends de la musique. Malheureusement, on nous y empêche l’accès car c’est une répétition. Ce qui ne nous empêche pas de balader aux étages, à la recherche d’une porte dérobée… En tout cas pour une fac, c’est plutôt pas mal comme locaux! La même chose en France, on peut toujours rêver… En face de l’Université se trouve le Palais du Gouvernement. Là, malgré notre tentative, nous n’avons pas pu rentrer.  Direction les bords de l’eau. Nous passons devant la plus vieille maison en béton de toute la Finlande (1757) et arrivons sur les quais, où siege notamment l’Hôtel de Ville, une grande bâtisse bleu.

Toujours en face de la mer, un peu loin apres l’Hotel de Ville, on trouve le Palais Présidentiel. De grandes grilles, un bâtiment avec des colones (les finlandais aiment les colonnes…), un petit red carpet, et 2 soldats qui tiennent la garde. Nous marchons ensuite vers la Cathédrale (orthodoxe cette fois ci!) d’Uspenski. C’est là un style architectural totalement different. En brique rouge, elle domine le quartier de Katajanokka.

De retour sur les quais, balade sur une esplanade, dans des rues de la ville, pour revenir sur le port, au niveau du vieux marché couvert où nous rentrons, qui est un étalage de commerçants artisanaux, entassés dans des « cases » en bois. On a pu trouver de quoi manger en cette heure de dejeuner. Apres cette petite pause, nous prenons un bateau pour l’île de Suomenlinna, ancienne forteresse maritime qui protégeait la ville. Quelques centaines de metres seulement apres quittés le port, nous nous sommes retrouvés à traverser une mer gelée, qui apparemment ne gênait pas le bateau plus que ça… 

Nous sommes arrivés sur l’île, qui se trouvait sous la neige bien sur. Nous avons commencé à marcher, sous un beau soleil, au milieu des maisons, abandonnées. Personne sur notre chemin, que des maisons vides, comme un décor de parc d’attraction. Limite ville fantôme… On s’éloigne peu à peu du chemin tracé, pour aller grimper quelques colines de l’île. On se balade, on parcours, on va dans des tunnels de pierre, on tombe sur des remparts. Puis nous arrivons au bout de l’île, à la « Grande Porte » de la forteresse. Nous passons sous la fameuse porte-pont levis, et là, nous avons toute la vue sur la mer gelée (coté Helsinki). Paysage magnifique… Pas de bruit, rien (meme pas de vague du coup…), personne. Juste le vent. 

Nous retournons donc vers le quai d’embarquement pour reprendre le bateau pour Helsinki. On marche le long de la mer, en longeant l’île. Et en chemin, nous tombons sur… un sous marin!

Chocolat chaud en attendant le prochain bateau. Retour à Helsinki, retour à l’auberge, congelés de la tete au pieds, converse trempées… Demain, ce sera après-ski oblige!

Vendredi : balade dans les rues commerçantes, en passant par ce que pourrait qualifié de notre « Passage Pommeray » nantais ;) Nous passons de rues en rues jusqu’à tomber sur une grande place, derrière la gare, où se trouve le musée des beaux arts de l’Ateneum. Nous continuons notre chemin, en traversant la gare. Nous passons devant le musée de La Poste, puis devant des galeries commerçantes, également le musée d’art contemporain Kiasma, pour arriver devant le Palais du Parlement. En curieux que nous sommes, nous essayons bien sur de rentrer, mais une fois encore, les bâtiments du gouvernement ne sont pas accessibles au public à n’importe quelle heure. Nous continuons notre chemin jusqu’au Musée National de Finlande, qui ressemble à une vieille église gothique, croisée avec un manoir. 

Nous continuons notre chemin dans des petites rues résidentielles, tres silencieuses, alors que nous sommes à 5minutes du centre ville. Nous arrivons sur une place, où l’on voit dépasser de la terre, un dôme en verre rond: l’église de Temppeliaukio. Elle est fait de pierre, sous terre. Seul le dôme dépasse un peu du sol enneigé. A la recherche d’une porte dérobée pour rentrer, nous nous sommes hasardés dans un étrange tunnel sous terre, avec des Russes. Puis nous prenons le tram, direction le Parc Sibelius et son fameux monument. 

Sibelius est un compositeur finnois, qui a notamment écrit un magnifique concerto pour violon. Un parc entier lui est dédié, à l’Ouest d’Helsinki, sur les bords de mer, où trône cette sculpture. Arrivés sur la digue, on s’est retrouvés devant…une mer gelée. Un lac blanc. En face de nous, le « port », où l’on aperçoit les cales pour les bateaux. Avec prudence, on se decide à marcher sur la glace, pour aller jusqu’au port. On marche avec toute la légèreté du monde, en passant par dessus des crevasse parfois. L’épaisseur de la glace doit être entre 30 et 40 cm. Avec curiosité, nous poussons la porte d’une cabane en bois (la poignée est une hache…), et là, c’est la caverne d’Ali Baba: des bibelots, des reliques, des violons accrochés. On se pose donc dans cet endroit insulte pour un énième chocolat chaud. Nous longeons ensuite la baie, en marchant sur la mer gelée jusqu’au Lac de Töölön. De l’autre coté de l’eau, on aperçoit de magnifiques demeures qui surplombent le lac. 

Nous passons ensuite devant l’Opéra National de Finlande et rejoignons un chemin pour aller au Stade Olympique, mais cette fois, pour y rentrer. Encore à la recherche d’un porte dérobée, nous arrivons à entrer dans le stade, par les gradins, et nous retrouvons au milieu du terrain Olympique, seuls au monde… Le terrain et les gradins sont relativement enneigés, ce qui ne nous empeche pas de monter tout en haut pour admirer la vue sur Helsinki, et ce stade vide, voir abandonné. 

Le soir, nous assistons à un match de Hockey sur glace! Un match de championnat opposant 2 equipes d’Helsinki: HIFK contre Jokerit, dans une patinoire de 5000 personnes, des supporters complement fou, des hommes qui crient, une ambiance de folie! Et à chaque pause (toutes les 20 min), tout le monde qui fonce au bar! 

Samedi, c’est Talinn (Estonie) : a lire en cliquant ici >> A/R en ESTONIE

Dimanche : Nous quittons l’Estonie bien lessivés, pret à reprendre la mer pour rejoindre la Finlande. Retour à Helsinki 3heures plus tard où nous entamons notre dernière journée de balade dans la capitale. Nous nous rendons au Parc Kaivopuisto, très prisé par les finnois. Nous en profitons pour manger, en haut du parc, face à la mer. Nous longeons ensuite la baie, par un chemin de balade, apparemment apprécié par les joggeurs du dimanche. A force de marcher, nous arrivons finalement au port. Là, ayant du temps devant nous, nous prenons un bus qui part du centre ville, et qui va à l’ile de Seurasaari, en dehors d’Helsinki, à l’Ouest. Nous arrivons sur place 20minutes apres, et entamons notre balade parmi les promeneurs.

En fait, l’île est comme un musée exterieur. De vieilles bâtisses d’architectures différentes ont été déplacées ici, pour reconstituer une sorte de parcours des différents types d’habitations finnoises. Nous continuons notre balade, en pleine nature, dans le silence. La ville parait loin, ainsi que le bruit et la pollution. Puis nous nous dépêchons vers notre arrêt de bus pour aller à l’autre bout de la ville chercher notre valise (au port), avant de retourner en centre ville prendre la navette pour l’aeroport. Arrivés à l’arrêt, horreur, prochain bus dans 20minutes ! On commence donc à marcher vers le tram le plus proche. Apres avoir traversé la campagne enneigée, nous prenons un tram. Nous descendons là où nous devons faire un changement. Et là, horreur, le prochain tram est dans 11minutes! Pas le temps d’attendre, on prend une autre ligne de tram. On arrive à un point où l’on est censé changer, mais là, pas de tram non plus. Je commence à paniquer sérieux, et là Simon me dit, « on court! » Alors on a couru.

Pour rendre tout ca un peu plus claire, nous sommes partis de tout en haut à gauche, et notre parcours jusqu’au port (la croix rouge en bas) est la ligne jaune. Sachant que nous avons commencé à courir à la croix au milieu. L’échelle en bas à droite indiquant le kilomètre, ca vous donne une idée du parcours du combattant. Totalement paniquée à l’idée de ne pas arriver à temps pour notre navette de 18h (donc, louper l’enregistrement limite à l’aeroport) nous arrivons en nage à la consigne, et nous récupérons nos valises à la vitesse de l’éclair.

Arrivés là, le bus censé nous amener en ville pour choper la navette, ne passait plus! Seul miracle de la journée, un taxi passe, que nous stoppons pour qu’il nous emmène au point de départ de la navette. Arrivés à temps, nous prenons la navette, et arrivons à l’aeroport sans encombres. Après avoir procédé à mon enregistrement, et entamé un dernier « repas  » ensemble, nos chemins se séparèrent. J’accompagne Simon à son car, pret à partir pour le remmener dans sa ville finlandaise lointaine. Avoir un « aurevoir-à-bientot », le car s’en va. Nos 4 jours sont finis.

BUDGET :

– Transports (avion, bus, bateau, taxi…) = 265€

– Logement (4 nuits) = 78€

– Alimentation  = 60€

– Divers (cigarettes, hockey, visites, cartes…) = 33€

TOTAL -> 436€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s