A/E express en Estonie

Levés de bon matin,  nous quittons notre auberge située dans les gradins du Stade Olympique d’Helsinki jusqu’au terminal de notre compagnie fluviale pour une nouvelle destination: Tallinn! Débute alors notre traversée en ferry. Et c’est en jetant un oeil dehors que je me rends compte du décor: une mer entièrement gelée, un paysage glacial, un horizon tout blanc.

 

Bref, 3 heures plus tard, nous arrivons à bon port. A peine le pieds posé sur le sol estonien, nous négocions avec un chauffeur de taxi qui nous amène à notre auberge.  A peine arrivés et les affaires posées, déjà reparti pour la visite de la ville! Nous passons les remparts pour entrer dans la vieille ville, qui est entourée d’une enceinte fortifiée. Nous traversons les ruelles pavées, à la recherche de quoi manger.

Nous avons ensuite longé les remparts en passant dans pleins de petites ruelles silencieuses, voir fantômes, jusqu’à arriver à la grande porte du Nord de la vielle ville, cerclée de 2 tours. Nous sommes donc montés en haut des remparts, puis des tours, histoire de voir la ville d’en haut.

Balade sur les remparts, en testant dès que possible,  les passages cachés, étroits, tous les vieux escaliers en pierre, tous les endroits les plus moyenâgeux… Puis nous sommes passés devant la Confrérie des Chevaliers de la Tete noir jusqu’à la Place de l’Hotel de Ville, où nous trouvons la plus vieille pharmacie toujours en activité de toute l’Europe…et des bâtiments colorés.

Nous arrivons finalement au pieds de l’Eglise orthodoxe de Tallinn, qui sonne ses cloches.

Nous quittons la vieille ville par le Parc derrière l’église, pour retrouver le bruit de la route goudronnée. Nous passons devant l’Opéra, où nous décidons de nous hasarder. Alors que personne ne surveille, nous grimpons à l’étage, jusqu’à la salle, blanche, avec la fosse, la scène, et les fauteuils noirs. Puis, après avoir fait un petit tour, nous redescendons, et là… la grille est baissée. Oui, on s’est mis à appeler en anglais, non personne ne nous répondait… Et tandis que je paniquais, Simon riait, en disant « ca fait des souvenirs! »… Donc on appel, on parcours l’étage, je tape contre la grille. Finalement, à force de persévérance, un employé tombe sur nous, et nous fait passer par la sortie du « personnel ». Pfiou…

La fin de la journée etant proche, nous sommes allés faire un tour du coté de la galerie commerciale pour « faire le plein ». Il n’y a pas la moitié des articles que l’on trouve en France, mais par contre, les rayons alcools prennent 2/3 du magasin… On comprend mieux pourquoi on a vu des estoniens toute la journée, avec toujours une bouteille à la main. Que ce soit sur le bateau, le midi, dans l’aprem, et n’importe où, n’importe quand, tous une bouteille. Normal. Surtout quand on voit les prix… Une bouteille de biere 75cl = 1€. Une bouteille de Vodka = 5,5€. On ne s’est donc pas privés. Histoire de profiter posément de la soirée, nous sommes d’abord allés diner au resto. Puis, après s’être baladés dans la ville by night, nous sommes retournés à l’auberge tester les boissons locales… ;)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s