Étape #6 : Riga

Fini les pays nordiques, j’ai abordé avec Riga, une longue série de capitales des pays de l’Est. Avec près de 750 000, la ville est devenue une destination touristique à part entière depuis ces dernières années, notamment grace aux liaisons de ferry avec les pays scandinaves. Il est largement faisable de voir toute la ville en seulement 2 jours, le principale étant relativement concentré. De plus, vous constatez assez rapidement que la ville prend un tout autre visage si vous vous éloignez du centre ville. Pas besoin d’aller en périphérie pour se retrouver dans des quartiers entièrement vide, maisons en ruines et terrains vagues.

La « vieille ville » est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, surtout pour inciter Riga a mettre en avant son architecture. Ce qui est très peu fait… En terme d’infrastructures, vous trouverez peu de moyens qui permettent de donner aux touristes une ville mise en valeur. Si vous souhaitez en savoir plus, il va falloir se débrouiller. Ainsi, baladez vous dans les rues du centre pour vous imprégner d’une architecture médiévale, comprenant un grand nombre d’églises gothiques ou baroques. Vous trouverez aussi restaurants, cafés et de nombreuses boutiques. Non loin de ces ruelles agréables, vous trouverez l’Opera, situé au bout du parc traversant le centre. Il est une bouffée d’air à la ville, notamment grâce à la rivière qui le traverse.

Au milieu du parc, on trouve la Frihetsmonumentet, colonne dite de la paix, qui fait la transition entre la vieille ville, et le centre plus moderne et plus bourgeois. Dans cette autre partie de la ville se trouve la Cathédrale de Riga, la plus grande du pays. Les femmes se doivent de se couvrir les cheveux pour y rentrer. Riga est célèbre (je ne le savais pas, ce n’est pas mis en avant, c’est aux touristes de le découvrir) pour ses bâtiments de style Art Nouveau. Vous trouverez de superbes bâtisses dans le quartier de Klusais Centrs, notamment Jugendstil. En parcourant la ville, vous constaterez également un aspect médiéval très marqué, notamment avec le château de Riga, ainsi que le Pulvertornet.

Dans un autre style, la ville est très vivante en terme de commerces. Cela va du marché populaire aux galeries commerciales haut de gamme. Ainsi, allez faire un tour du côté de Centraltorget, vous y trouverez des immenses halles, consacrées entièrement au marché alimentaire. Il s’agit d’un des plus grands d’Europe. À côté se trouve au bord de l’eau des Docks réaménagés en espaces de boutiques et de restaurants assez branchés. Le plus célèbre grand magasin de la ville est Bergs bazar, regroupant des enseignes plutôt proches du luxe.

De l’autre côté de la rive, franchement, il n’y a pas grand chose. Je m’y suis aventurée par curiosité, ce qui m’a conduit a me retrouver dès le passage du pont dans des terrains vagues, au milieu de tours en construction, amenant les piétons à traverser l’autoroute… En marchant plus encore se trouve des quartiers « abandonnes » ou en total décalage avec le reste de la ville. Une autre facette de Riga, celle que les touristes ne voit pas, mais qui reflète une qualité de vie bien inférieur, et un état de délabrement certain parfois. Vous marchez, et soudain vous vous retrouvez au milieu d’un quartier entièrement neuf, presque faux, avec bâtiments en verre et parcs nets, donnant sur la rive. Une belle vitrine.

À voir :
– La place Rigas Dôme, avec le Radhustorget, la Maison des têtes noirs, et le musée de l’occupation.
– Les églises des différentes confessions, toutes dans un style différent.
– La Cathédrale for Kristus fodelse
– La vieille ville
– Frihetsmonumentet
– Jugendstil
– Le château de Riga

Quelques conseils :
– La vie coûte moins cher qu’en France, au niveau de l’alimentaire principalement.
– Ne cherchez pas d’arrêts de tram, il n’y en a pas. Enfin, il s’agit d’une pancarte de la taille d’une feuille A4. Quand vous voyez un groupement de gens attendre sur le trottoir, déduisez que le tram va s’y arrêter.
– Il y a plus de Russes que de Lettons en Lettonie. Oui. Et contrairement à ce qu’on pense, ce n’est vraiment pas la même chose.
– Certains quartiers peuvent « faire peur » (je l’avoue moi même), finalement ce ne sont que des apparences extérieurs. Ne vous étonnez cependant pas du nombre de personnes alcoolisées…
– Prévoyez le parapluie, même en été. On peut passer du déluge au soleil en moins de 5 minutes.

Le budget (3jrs / 3 nuits) :
– Transports (aller bateau, retour car) : 180€
– Logement : 15€
– Alimentation : 17,5€
TOTAL = 212,5€

Retrouvez les photos ici -> http://www.flickr.com/photos/laplanneuse/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s