Road trip estival : Palerme

Pour ceux qui ne le savent pas, je suis d’origine Sicilienne du côté de mon paternel. Je vous vois d’ici avec vos : « Ah c’est pour caaaa, le caractère… » Bref, je n’avais pas encore eu l’occasion de venir dans mon pays d’origine (oui, la Sicile ce n’est pas l’Italie, c’est une région a part entière, non mais oh). J’ai donc atterri a Palerme pour un peu moins de 3 jours. Largement suffisant pour tout voir / faire ! Ville si la ville est relativement grande (presque 700 000 habitants), la majeur partie de ce qu’il faut voir est faisable à pieds (enfin si vous faites 5-6h de marche sous 35degres sans problème).

Ce qui m’a frappé dans cette ville, c’est son état… Pour parler poliment, c’est un de ces BORDEL. Des trottoirs défoncés (quand il y en a…), des immeubles qui tombent en ruines (on voit les rafistolages de fortune sous les balcons !), la rue qui se transforme en déchèterie publique… Sans parler des voitures. Piéton, sache une chose : Le code de la route ? HA-HA. Marquage au sol ? RE HA-HA. Passages piétons ? Feux rouges ? ÇA N’EXISTE PAS. Pour traverser, tu fais ta dernière prière, et t’y vas. Si vous voulez prendre le bus (pour aller a Monreale voir son fameux duomo par exemple), soyez patient. Déjà pour trouver OÚ acheter un ticket. Ensuite pour trouver OÚ se trouve l’arrêt. Enfin, pour savoir QUAND le bus va passer.

Quand on s’habitue à ce capharnaüm ambiant, qui fait parti de l’identité de la ville, il est fort aise de découvrir toutes ses richesses. Si vous aimez les églises et les palais ! Palerme en regorge, du style baroque au style arabe, passant par le normand. Si vous êtes amateur de musique, le Teatro Massimo et Politeama ont une saison très dense et l’été, il y a des concerts presque tous les jours. Faites absolument un tour sur l’un des marchés, l’essence effervescente de la ville. S’y côtoie les poulpes, a côté des fruits géants, des viandes improbables, des épices… Dans des rues pas plus larges qu’une Fiat 500 oú il vous faudra de plus, laisser place aux scooters qui slaloment entre les étalages. De toute façon le scooter, il est partout : le Vespa n’est pas un cliché, c’est un inconditionnel !

A voir :
– La Cathédrale
– Les Églises del Gesú, Teatini, della Martorana, Gancia, San Domenico…
– Teatro Massimo et Teatro Politeama
– Les marchés (Al Capo et Ballaro
– Les Catacombes dei Cappuccini

Conseils :
– Pour venir de l’aéroport, prenez le bus Prestia e Commande sur le parking a droite en sortant. Moyen le moins cher et rapide pour rejoindre le centre !
– Concert de l’Orchestre Symphonique de Sicile : 2€. Imbattable.
– Pour le dôme de Monreale : couvrez vous ! Sous peine de devoir acheter une combinaison…
– Si vous restez plusieurs jours, faites vos courses au marché. Moins cher que les supérettes, qui en plus ne proposent pas grand chose.

Le budget :
– Transport > 180€ (vol aller) + 6,5 + 3,5
– Logement (3 nuits) > 62€ (AirBnb)
– Alimentation (5 repas) > 27,5€
– Tourisme > 17€

TOTAL = 296,5€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s