Road trip estival : Naples

Après avoir parcouru le sud de l’Italie, puis longée la côte Amalfitaine, je suis naturellement arrivée dans la capitale de la Campanie : Naples (l’ancienne Neapoli). La légende dit que la Sirène Parthenope ce serait laissé mourir a cet endroit, après qu’Ulysse, attaché a son mât, n’ait pas succombé a ses chants. La vieille cité de Naples est un incontournable de l’Italie, pour le meilleur et pour le pire…

La ville est a la fois fascinante, et insupportable. Belle, mais fatiguante. Rythme effréné, circulation agitée, bruits dans tous les sens… La cacophonie (le bazar en fait) est totale. Sans oublier le récurrent problème des ordures, non résolu depuis des années, qui laisse la ville devenir une déchèterie géante. Mais a côté, malgré leur caractère, les napolitains sont chaleureux et généreux. Toute la quintessence de la Méditerranée se retrouve dans cette ville. Lorsque l’on est une femme, il faut prendre avec légèreté toutes les remarques que l’on peut « subir » dans la rue, et se contenter d’un sourire.

Naples est dotée d’une richesse incroyable : des églises a tous les coins de rues, des vestiges greco-romains, des palais, des petites ruelles typiques aux immenses places… Tout ça est ponctué par une ambiance animée, du linge aux balcons, et des klaxons à tout va. Cette effervescence est particulièrement visible dans les rues étroites (et sans trottoirs, gare aux scooters !) de la vieille ville. Via Armeno, des dizaines d’échoppes se succèdent pour vous vendre une spécificité de Naples : la crèche. Des santons par milliers.

Si la ville est pleine de surprises, si c’est bien son « caractère » dont il faut s’imprégner, vous aurez fait le tour de ses monuments en 2jours. Après, il s’agira de flâner dans les grandes rues piétonnes pour faire du shopping, manger une pizza au bord de la mer ou aller en excursion a l’extérieur de la ville. Car si Naples est un passage obligé, la région regorge de choses à faire : Pompei, la Côte Amalfitaine, Capri (ou Hyschia, au choix)… Et la, il vaut mieux bien s’organiser pour faire un maximum de choses, car la bas, ils ne sont pas pressés…
Bref, Naples a pleins de choses a offrir et a faire découvrir, mais elle ne brille pas comme elle se doit. La Mafia locale, très présente, gère la ville pour ses intérêts et les quartiers font fonctionner leur business pour eux et se fichent pas mal des touristes. Non seulement c’est dommage, mais en plus ils oublient un peu vite que sans tourisme, la ville ne serait plus grand chose…

A voir :
– Vieille ville (piazza Gesú Nuovo, Duomo, via Tribunali…)
– Piazza del Plebiscito (Palazzo Reale, Maschio Angioino…)
– Castello dell’Uovo
– Via Toledo + Galeria Vittorio Emmanuele
– Quartier Vomero
– Sous terrains de Naples
– Excursion : Capri (1journee) + Pompei (3h de visite du site)

Budget :
– Transports > 63,5€
– Logement (3 nuits) > 48€
– Alimentation (7 repas) > 36€
– Tourisme > 74,5€ (dont 62€ d’excursion à Capri)
TOTAL = 222€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s