Lisboa, la grande.

Apres mon arrêt d’une journée à Coimbra (ville oú se trouve entre autre la plus vieille université du Portugal), je suis arrivée à Lisbonne, gare d’Apolonia. Lisbonne, c’est la ville aux 7 collines : comme à Porto, ça grimpe pour aller d’un endroit à un autre ! Et en ce mois d’Aout qui plus est, le soleil tape fort, rendant parfois la marche rude. 

Lisbonne, c’est une ville que l’on admire d’en haut. Découvrir de nouveaux points de vue, cachés au bout d’un parc ou d’une place, est à chaque fois une surprise. Ces « miradouro » vous en mettent plein la vue, récompensé apres une belle grimpette… (ceux à retenir : Alcantara, Graça et Alfama). Le meilleur reste d’aller de l’autre côté du Tage, au Christo Rei (il vous en coûtera 5€ A/R, bateau + bus, depuis la gare maritime de Cais do Sobre). La vue est imprenable sur toute la ville et le pont du 25 avril.

Lisbonne, c’est une ville colorée, animée, vivante. Pour s’en rendre compte, rendez vous à la Feira sa Ladra (« le marché de la voleuse »), le marché aux puces le plus ancien et connu de la ville. Ça grouille dans tous les sens Campo de Santa Clara, sur plusieurs rues, et on y trouve de tout (je suis repartie avec un vinyle…). Dans le quartier Bairro Alto, le soir, c’est ambiance dans les bars et surtout, Fado, le chant traditionnel !

Lisbonne, il faut s’en imprégnier à pieds. Partir du quartier Belem, après avoir vu sa Tour, le Padrao dos Descobrimento et le Monastère dos Jeronimos (gratuit le dimanche, attention à la longue file d’attente des 9h30 !), et longer le Tage. Puis prendre un vieux tram (et glisser sa tête cheveux au vent !) qui va jusqu’à la Place du Commerce, cœur agité de la ville. 

A Lisbonne, enfin, il faut s’y perdre. Arpenter, loin des grands axes surbondés, des rues pavées désertes, oser tenter de sillonner des quartiers sans trop savoir oú l’on va… C’est comme ça que j’ai découvert bon nombre de lieux typiques, dont le Mercado Time Out da Ribeira : une grande halle réunissant toutes les spécialités locales, de l’entrée au dessert, à déguster sur place sur de grandes tables en bois centrales.

Budget :

– Transports (train, bus, tram, bateau, covoit) > 70€ 

– Logement (3 nuits) > 26€

– Alimentation > 20€

– Tourisme > 2€

BUDGET TOTAL = 118€

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s