Madrid, olé !

L’espagne, je connais bien. Salou, Barcelone, Alicante… La côte est, c’est bon. Mais Madrid était la grande capitale qui manquait à mon compteur ! C’est chose faite, après 3 jours passés dans cette ville qui ne dort jamais. Honnêtement, 3 jours, c’est suffisant. Car ce qui compte à Madrid n’est pas tant ce qu’il y a à voir (qui peut tenir sur une grosse journée), mais l’ambiance, l’atmosphère, les gens, la langue. Je n’avais pas parlé espagnol depuis 2008 (pour mon bac…), autant dire que j’ai du creuser dans ma mémoire. Mais comme tout le monde parle tout le temps, et fort, ça revient. 

A Madrid, il faut s’y perdre. Marcher au hasard dans les rues du centre, autour de Lavapies, Tirso de Molina ou Latina. Des questions oú l’on croise peu de touristes, et qui permettent de profiter de la découverte des rues aux immeubles orangés. Malgré la propreté et l’efficacité du métro, il est recommandé de découvrir la ville à pieds. Arrêtez vous pour grignoter dans une des chaînes de « Tacos » : sorte de fast food espagnol oú sont servis des nachos, des buritos, des quesadillas… Et le matin, la grande spécialité, c’est le « chocolate con churros » : une chocolat chaud épais, dans lequel on trempe son churros bien fris.

Madrid n’est pas une capitale très chère. Il suffit de bien s’y prendre, et ne pas se cantonner aux « attrapes touristes ». Vous balader et découvrir la ville et ses richesses peut être proche du coût 0.  Les plaza immanquables sur lesquels vous ne devez pas faire impasse sont la Plaza Mayor, la Puerta del Sol ou la Plaza de Cibeles (avec la Puerta de Alcala à côté). Passez une après midi au parque El Retiro, le temps de flâner entre toutes ses allées, de découvrir les palais de Velazquez et de Cristal, et de regarder les  rameurs sur le lac. A côté, il y a les inconditionnels musées du Prado, de Thyssen, et de la Reine Sofia : ils sont gratuits le soir (Arrivez à l’heure, la file d’attente atteint des centaines de mètres pour le Prado) !

Madrid regorge de magasins, de grandes artères commerciales, de boutiques… C’est le paradis du shopping. La Gran Via, et ses rues adjacentes, est le secteur le plus emblématique pour faire des emplettes au milieu de l’effervescence madrilène. Pour plus de calme, baladez vous à côté, au jardin de Sabatini, qui donne sur le Palacio Real. Plus loin encore, une « siesta » à l’ombre, sur le coin d’herbe en hauteuavec vue imprenable sur la Cathédrale, s’impose.

Budget :

– Transports (avion, metro, covoit) > 234,5€

– Logement (3 nuits) > 27€

– Alimentation / sortie > 35€

– Tourisme > 0€

BUDGET TOTAL = 296,5€

  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s