Istanbul, la mégalopole entre 2 continents

La Turquie j’en rêvais depuis longtemps. C’est donc par Istanbul, le bout de l’Europe, que j’ai commencé. Cette ville, ses couleurs, ses habitants, son ambiance, m’ont définitivement marqué. Ca bouge dans tous les sens, ça s’agite 24h/24. Tout en étant chaleureux, brut et tellement généreux. Je ne compte plus mes rencontres au hasard, pour 1min ou pour une soirée. Istanbul, il faut s’y faufiler, se mêler à la masse, infiltrer des rues où vous serez le seul étranger, calquer les habitudes des locaux. Mais je ne recommanderai pas le mois d’Aout pour visiter Istanbul : en plus de la chaleur qui vous fait acheter bouteille d’eau sur bouteille d’eau (ne PAS boire l’eau du robinet !), qui dit milliers de touristes, dit rabatteurs en masse. Et c’est (très) pénible, surtout lorsque l’on est une fille qui voyage seule.

Sultanhamet est le coeur historique de la ville. L’ambiance y est presque imaginaire, pleine de traditions. Comment ne pas être en admiration devant la magnifique et imposante Mosquée Bleue (à contempler aussi de nuit, depuis les bancs qui lui font face, au milieu des vendeurs de thé/café), qui fait face à Ste Sophie. Deux édifices symboles de la villes, deux religions, mais une seule puissance Turc. Oubliez les cartes à Istanbul, ça ne sert à rien car rien n’est indiqué nul part… C’est donc au hasard que vous trouverez la citerne basilique, un moment intense de calme et d’eau sous terre, ainsi que le Palais Topkapi et son parc.C’est ensuite au fameux Grand Bazar (le plus grand marché couvert du monde) qu’il faut se perdre, écouter, respirer. On y trouve de tout, l’ambiance est enivrante, mais ce n’est pas là où vous ferez des affaires… Un peu plus loin, le Bazar Egyptien (ou marché aux épices) est de)à plus recommandé pour des achats (même si je recommande de quitter le centre pour négocier au meilleur prix). D’autant qu’il donne sur la belle Yeni Cami (Cami = mosquée), au bord de l’eau et face au pont de Galata.

La ville, même en restant du coté européen comme moi, est immense mais faisable à pieds si vous ciblez ce que vous voulez voir. En quittant un peu le centre historique, on traverse le quartier des grossistes (on trouve aussi bien des jouets pour enfants que des ustensiles de cuisine éparpillés dans la rue) et rejoint Suleymaniye Cami. En plus d’abriter la tombe du Sultan Suleyman, elle offre un panorama sur la rive d’en face, Galata, et permet de découvrir l’intérieur d’une mosquée plus intime que la Mosquée Bleue (et donc sans les 3h d’attente). On croise ensuite l’aqueduc romain et les dômes de Fatih Cami. En s’aventurant en bus (misez sur votre instinct pour l’arrêt !), allez dans le quartier d’Eyup et le cimetière du même nom. En haut de la colline arborée se trouve le Café Pierre Loti (sa demeure strambouliote) dont le point de vue sur toute la Côte d’Or est unique.

Istanbul est separée par le Bosphore : pour avoir une vue d’ensemble de la ville, prévoyez une croisière sur le détroit. Vous longerez la rive européenne puis asiatique sur plusieurs km. Avant ou après, le rdv culinaire est l’incontournable Balik Ekmek, à Eminonu : poisson pêché sur place, glissé dans du pain, et dégusté au milieu de la foule et des vendeurs qui gueulent pour attirer le chaland, sur un tabouret. Attention, le poisson est entier et pas décortiqué : gare aux arrêtes qui déchirent la gorge et le palais ! De l’autre côté du pont, le quartier de Galata, avec sa tour au point de vue imprenable, ses rues d’artistes bohèmes, et LA rue du shopping, Istiklak Caddesi qui mène jusqu’à la fameuse Place Taksim.

Budget :

  • Transports (avion, car, tram, metro) > 150e
  • Logement (3 nuits) > 20e
  • Alimentation > 22e
  • Tourisme > 19e

BUDGET TOTAL = 211e

Publicités

Une réflexion sur “Istanbul, la mégalopole entre 2 continents

  1. Annaïs dit :

    T’es tu senti en sécurité lors de ce séjour à Istambul en tant que femme seule ? J’y pense pas mal en ce moment mais je veux rester prudente !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s